vendredi 15 janvier 2010

Méditer au collège



Des collégiens de 14 et 15 d'une école publique de premier plan, Tonbridge School dans le Kent, vont suivre, chaque semaine, une séance de 40 minutes de méditation pendant 8 semaines.

On leur montre comment ne pas laisser son attention se focaliser sur des problèmes émotionnels, en se concentrant par exemple, sur la respiration, les parties du corps ou un mouvement. Cette pratique rejoint aussi la relaxation active que l’on fait pour les enfants dans les écoles françaises.

Le professeur Williams déclare: «Il ne s’agit pas de convertir les gens au bouddhisme, mais de démontrer scientifiquement que ces pratiques sont utiles. Alors, pourquoi refuser de les utiliser?
Pour Andrew McCulloch, directeur général de la Fondation pour la santé mentale, cette formation tente de prévenir et d'éviter la dépression et l'anxiété.
«Ces problèmes ont leurs racines dans la petite enfance, donc si vous pouvez apprendre les techniques lorsque vous êtes jeune, vous pourriez ne jamais avoir de dépression, dit-il.

• La première leçon, qui est menée cette semaine (le 11 janvier), est décrite comme "l’éducation d’un chiot" - comparer l'esprit à un chiot qui a besoin d'apprendre à se concentrer sur une chose, plutôt que de courir ici et là.
• Les autres phases du cours comprennent l'établissement du calme, la sensibilisation moment présent; accepter des émotions difficiles…
• Exemples de méditants : le joueur de rugby Jonny Wilkinson, qui utilise les techniques de méditation pour aider sa concentration lors de coups de pied de but. Po, le personnage de dessins animés, un panda léthargique qui transforme son attitude dans le film de Dreamworks ' Kung Fu Panda .
• Chaque classe suit une leçon par semaine de 40 minutes, et chaque élève possède un fichier MP3 d'exercices à écouter avant de faire les devoirs du soir .

Plus sur:


Publié par relaxation à l'école

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire