jeudi 4 mars 2010




Dans un collège sur l'Upper West Side de Manhattan, au mois de février 2010, nous avons mené une séance de découverte de la méditation.
Avant la séance, nous avons demandé à des collégiens de dresser une liste de ce qui les stressait sur le moment. Puis nous leur avons proposé une méditation d’une dizaine de minutes. À la fin de la méditation, nous avons demandé aux collégiens de regarder à nouveau leur liste, et de rayer d'un trait les problèmes qui ne les stressaient plus.

Joan et moi-même avons mené cette séance auprès de 50 étudiants volontaires, après les cours ; seuls trois ou quatre ont déclaré qu'ils n'aimaient pas la méditation, les autres ont été extrêmement positifs dans leurs commentaires.

La constante que nous avons remarquée, indépendamment de l'endroit et du pays dans lequel nous sommes intervenus, c’est que les collégiens trouvent que la méditation est très facile à faire. Ils semblent bien plus à l’aise que les adultes débutants que nous avons rencontrés dans le contexte de cours gratuits.

Voici les cas représentatifs de trois collégiens, qui dressent la liste des choses qui les stressent le plus au moment présent avant la méditation :
Premier collégien :Les caïds, la classe, la famille, le collège, les relations"
Deuxième collégien :Les devoirs, j'ai l'impression d’en avoir toujours plus.
Troisième collégienne :"Hier, j'étais stressée parce que je ne savais pas comment m’habiller, et je suis stressée au sujet de mon test de maths parce que je ne sais pas comment mémoriser les formules."

Voici leurs commentaires après la méditation :

Premier collégien :Tout ce qui précède est biffé.
"Wow! Cela a vraiment fonctionné! J’ai juste laissé filer les liens qui me tirent vers le bas à cause de mon passé et j'ai réalisé que ces moments ne durent pas. J'étais très stressé, et quand je l'ai dit," je pardonne " ça a tout débloqué."
Deuxième collégien :Tout est barré.
"Ce que j'ai vécu était irréel. J'étais stressé et ça a maintenant complètement disparu."
Troisième collégienne :
"Cette séance a vraiment été un plaisir. Les choses qui m’inquiétaient ne sont pas si terribles, et je peux toujours avoir un A lors d’une autre évaluation, si j'essaie d'étudier un peu plus".


Alan,
Publié par relaxation à l'école

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire