samedi 11 avril 2009

Témoignage en Afrique du Sud


"Du 14 /02/07 au 15/03/07, nous sommes allés dans des écoles primaires et secondaires pour présenter une relaxation intérieure qui commence par donner la réalisation du soi. Il faut savoir qu’en Afrique du Sud avant d'entrer en classe les enfants sont réunis sous le préau pour faire ensemble la prière.

Les professeurs et directeurs d'établissement ont eux aussi accepté de faire l'expérience de la réalisation du soi en public. Ils ont été d'autant plus favorables qu'ils ont compris pour la plupart, que la pratique de la relaxation pouvait aider ces nombreux enfants de quartiers pauvres souvent orphelins à cause des ravages du sida, et n’ayant qu'un seul repas par jour.

En particulier les enfants étaient impressionnés de cette soudaine fraîcheur dans leurs mains et sur leur tête alors même qu'on se trouvait en plein soleil; ils se secouaient alors les mains comme pour s'assurer qu'il ne s'agissait pas d'une illusion.

Dans une école où nous étions seulement passés pour demander l'autorisation de revenir un autre jour, le principal - une dame- , nous a bien accueilli et nous a demandé d'essayer tout de suite l'expérience avec une classe qu'elle considérait comme étant la plus dissipée .

A la fin de l'expérience, qu'elle même avait effectuée en même temps que les enfants, la principale nous a dit "s'il vous plaît ne nous abandonnez pas".
Il y a également une école où tous les mardis matins des pratiquants confirmés de Soweto se rendent pour une relaxation collective avant l'entrée en classe. Le principal de cette école nous a dit que depuis le jour où les enfants ont reçu leur réalisation, beaucoup de choses ont changé pour eux ainsi qu’au niveau de l'école. Il a précisé que lors de l'inauguration des nouveaux locaux, il avait demandé à ces personnes d’être les invités d'honneur de cette manifestation.
A Soweto, nous sommes aussi allés dans des crèches qui sont très favorables à ce que nous venions de nouveau, pour leur montrer comment aider les petits à se relaxer tous les matins."

Jacqueline
publié par relaxation à l'école

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire