lundi 5 novembre 2012

Relaxation active en classe


Voici une proposition de relaxation active en classe, qui a été instruite dans les écoles françaises. A chaque visite, professeurs, inspecteurs, ont été impressionnés par la profondeur et le sérieux que montraient les élèves lors de cette relaxation.

Cela dure 5 minutes, tous les jours, et sert de transition entre deux séances de mathématiques et français par exemple. Le professeur dirige la séance de 5 minutes la première semaine. Puis un enfant par jour, prendra la relève, chacun à son.

L’objectif principal est de permettre aux enfants de s’approprier une méthode de relaxation intérieure en fermant les yeux, (ce qui est difficile au départ pour eux), pour mieux se détendre surtout au niveau du dos.

Il s’agit donc de relaxation sans discours préalable : on entre directement dans la séance. Par contre, avant la première séance, j’explique aux enfants les bienfaits de cette relaxation :

- le cerveau est à l’image de l’élastique s’il est trop tendu on ne peut plus le tendre davantage. Donc il faut d’abord le détendre pour qu’il puisse mieux fonctionner.

- Le mal de dos vient d’une mauvaise posture et il faut apprendre à le mettre bien droit pour corriger les tensions nerveuses et la fatigue.

Cette relaxation consiste à faire des gestes ou des mouvements, car l'immobilité totale est ressentie comme une contrainte et n'est pas naturelle chez un enfant. D'où le nom de relaxation active.

Cette méthode est aussi efficace avec les plus petits. On constate les mêmes choses qu'avec les primaires: à priori, il est difficile aux enfants de rester en silence en fermant les yeux pour la relaxation. Il faut avoir confiance en l'autre, oser se couper du monde en fermant les yeux. Cela peut déstabiliser.

Mais le fait de mettre la main sur les parties du corps, leur permet d’entrer en eux-mêmes, et d’avoir un « endroit » concret et « à eux » où poser leur attention avec des bruits et des signes qui leur appartiennent : respiration, gargouillis, souffle.
Le résultat donne une relaxation très profonde amenant un silence mental qui permet aux enfants de se détendre complètement.
Cela dure 5 minutes, ce qui, au vu des résultats, est amplement suffisant. 


Voici comment mener une séance de relaxation de 5 minutes qui, pratiquée tous les jours à l'école, donne de très bons résultats immédiats mais surtout à long terme.

Objectifs :
- s'approprier une méthode de relaxation intérieure
- connaissance du schéma corporel, spatialisation
- relâchement des tensions surtout au niveau du dos.

- bénéfices auxiliaires : amélioration des performances scolaires, cohésion du groupe par un sentiment de confiance partagée.

Développement :
Pas de discours préalable : on entre directement dans la séance par la relaxation. Avant la première séance, expliquer aux enfants les bienfaits de cette relaxation (voir message "relaxation qu'est-ce que c'est?")

La posture :
On dirige la séance en disant : "On met ses pieds bien à plat sur le sol, on doit bien le sentir sous ses pieds, ils sont légèrement écartés, les avant-bras allongés sur la table, les paumes vers le haut, les coudes sur la table. On ferme les yeux."

«On met la main droite sur le ventre. (Souvent on doit rectifier, pas l’estomac plus bas sur le ventre, l’autre main). On sent son ventre se gonfler et se dégonfler avec la respiration.»

Ensuite on met la main droite sur le cœur et on entend le battement du cœur.

On repose sa main sur la table ; on reste un peu en silence les yeux fermés. On ouvre doucement les yeux. Qui veut dire ce qu’il a senti ? »

La première fois, certains enfants rigolent et se sentent gênés. Il suffit de dire tout haut que c’est normal, que c’est en fait le signe de la tension nerveuse qui part, et que tout le monde a les yeux fermés, que personne ne regarde. Il est très important d’instaurer ce climat de confiance et de déculpabiliser les enfants intimidés.

Au départ, pendant 15 jours, ou moins selon l’âge des enfants, je reste sur ces deux positions. Ensuite j’introduis l’estomac et le front « on met la main sur son estomac et on essaie d’entendre les bruits de l’estomac. On met la main sur le front et on efface toutes les pensées, on oublie les mathématiques (si c’est le cas) On repose sa main et on reste une minute en silence. »
Il faut toujours répéter la posture de départ pendant les premières séances car certains enfants sont voûtés et n’arrivent pas à se tenir droits suite à de si longues journées scolaires.

publié par relaxation à l'école

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire